Finalement, ma demi-journée hebdomadaire supplémentaire au Foyer s'est transformée en un rituel quotidien (parfois même bi-quotidien !!!) d'une heure trente avec mon djeune en préparation de son bac français...

Il passe aujourd'hui même l'écrit et l'oral dans 12 jours... Un peu juste quand on n'a rien révisé et tout survolé durant l'année !!!
Franchement, il est adorable... mais complètement à l'ouest, la tête dans les nuages et à des années-lumière de toutes les contingences lycéennes !
Y'a du boulot !
La semaine dernière, on surtout bossé l'écrit... en repartant de zéro ! Ce qu'est le bac, le contenu du progamme, les quatre thèmes à travailler, les particularismes du commentaire, de la dissertation et de l'écriture d'invention, la manière de répondre aux deux questions préalables... Les bases de la présentation, les fondamentaux d'une copie d'examen...
Ah oui, et aussi la nécessité de venir le jour J avec sa convocation et une pièce d'identité !!! Je crois qu'il n'avait vraiment pas percuté... perché le djeune, je vous jure !!!

Cela dit, même s'il est à l'ouest, il est loin d'être bête, pige vite et bien, fait preuve de réflexion et de sens critique et a un bon vocabulaire qui devrait lui permettre sinon de faire des miracles du moins de limiter les dégâts !!!
C'est un grand gaillard d'Afrique francophone à la fois désinvolte, nonchalant et intéressé, curieux même comme bon nombre de grands ados... et vous connaissez mes affinités avec les ados ! J'avoue que je n'étais pas mécontente d'avoir réussi à gagner sa confiance au point que ce soit lui qui me demande de revenir encore et encore pour lui donner un coup de pouce ! Son éducatrice ne m'a pas caché son étonnement !
On a bien révisé, bien rédigé (enfin, surtout lui !), répété à l'envie les consignes incontournables pour une production d'écrit et... on verra bien !
Et puis on a aussi pris le temps de discuter un peu autour d'un café sur la manière dont il envisageait son année de terminale et la suite... Pas facile de savoir comment s'orienter à ce stade ! Les conseillers d'orientation sont débordés (et pas tous au fait des changements !), les parents (en l'occurence sa mère) incapable de lui apporter le moindre soutien et la fin de l'adolescence n'est pas du tout une période où on accepte de demander de l'aide...
J'ai fait de mon mieux, proposé de le suivre, ponctuellement ou régulièrement, en terminale s'il en avait envie ou besoin, et après... la balle est dans son camp !

Cette semaine et la prochaine, on va travailler l'oral ! Et là encore ça promet d'être rock'n roll... il n'a pas la liste récapitulative des textes, juste les textes eux-mêmes agrafés "à la va comme je te pousse" en un seul exemplaire et visiblement pas la moindre idée de leur contenu !!!
Heu.... "tu es sûr que tu as assisté aux cours ???" Sans doute ! Mais assisté est bien le terme qui convient !
On n'aura bien évidemment pas le temps de tous les (re)voir en détails... Alors sans faire d'impasse à proprement dit, on va survoler deux thématiques et approfondir les deux autres en croisant les doigts pour que mon intuition soit la bonnne... ce sera un peu lui et sa chance !!!
Mais en s'y prenant aussi tard, avec aussi peu de cartes en main, je ne vois pas comment on pourrait faire autrement...
Une chose est sûre, moi qui croyait être débarrassée du stress des exams, ben non... je voudrais tellement qu'il sorte son épingle du jeu !

Dès demain, on s'y remet ! Bonne semaine à toutes !