Brèves et chroniques de chez liaht

11 juillet 2018

Mise en veille !

Fille Dernière et son amoureux arrivent dans les jours qui viennent d'Ecosse, via la Bretagne, et la grande maison va se remplir un peu !
Je ne connais pas trop leurs projets à court ou moyen terme mais avec les passages plus fréquents du Chat et de sa Douce, les amis qui reprennent leurs quartiers d'été chez nous, les soirées qui se prolongent et l'intendance à assurer, je sens qu'il est temps de faire une pause estivale !!!

Chat Junior a découvert le théâtre lors d'un WE au Festival d'Avignon... En Août il partira pour la Hongrie, en festival là encore ! L'Ozora et le Sziget !!!
Le Chat lui s'en va aujourd'hui même pour celui de Dour en Belgique !
Peut-on en déduire que mes fils sont mélomanes ?! Je vous laisse juges !!!
D'ci la fin du mois nous irons sûrement voir Fille Ainée et son gros ventre, dernière ligne droite avant la naissance... Le bébé pousse tranquillement, certainement pas un gros gabarit, mais les risques sont aujourd'hui un mauvais souvenir !
Et Fille Cadette arrive mi-août de son îlot du bout du monde pour 3 semaines !!!

Je repasserai sûrement pour un petit billet sur les derniers potins, mais en attendant... Bonnes Vacances à tout le monde, profitez de tout et tous et à très vite !!!

Posté par chez Liaht à 08:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 juillet 2018

Nature et esprit

Psychiatre ET naturopathe...
Je ne sais toujours pas laquelle des deux j'avais envie de rencontrer, de laquelle des deux j'attendais le plus de pistes pour continuer d'avancer à la fois dans ma tête (un peu trop pleine de pensées effrénées) et dans mon corps (un peu trop douloureux par moments), et de trouver le juste équilibre pour les années à venir...

J'ai rencontré les deux ! Mais elles se sont si bien superposées que je n'ai eu à aucun moment l'impression d'avoir à faire plus à la psy qu'à la naturopathe ou vice-versa !
K. est la synthése parfaite pour moi !
En tout, nous avons passé une dizaine d'heures ensemble, sur deux jours, mais le côté informel de nos discussions, autour d'un repas ou d'une tisane, ressemblait plus à un échange entre deux amies qu'à une "consultation" (que K. ne donne plus d'ailleurs depuis plusieurs années !) et je n'ai ressenti aucune obligation de me livrer, aucune intrusion dans mon vécu, aucun jugement sur ce que je lui ai confié...
Je n'étais pas vraiment persuadée que rencontrer K. me serait d'une grande aide, que ce soit pour mes soucis physiques (douleurs articulaires, problèmes récurents de poids, comportement anarchique face à la nourriture...) ou pour mon mal-être qui pointe régulièrement le bout de son nez !
Mais à partir du moment où le RV avait été pris, je m'étais promis de jouer le jeu, d'être honnête avec K. et avec moi, de ne rien attendre de précis tout en acceptant de recevoir ce qui pouvait m'être suggéré en toute impartialité...

Alors c'est vrai...
La naturopathe ne m'a pas "appris" grand-chose ! J'avais déjà identifié le sucre (sous toutes ses formes, industriel bien sûr, mais aussi dans les glucides autres que complets !) comme grand ennemi de mes articulations, comme responsable de mes coups de fatigue et comme véritable drogue dont il fallait que je brise le cercle vicieux !
Je connaissais déjà les plantes et huiles essentielles susceptibles de m'aider à soigner les symptômes et à reguler l'addiction !
J'ai eu confirmation que mes menus étaient bien équilibrés (même si parfois les portions sont trop importantes !) et variés.
J'ai noté quelques astuces pour diminuer ma consommation de cigarettes (une dizaine/jour depuis plus d'un an, c'est déjà un beau progrès !) et être moins sédentaire...
J'ai commandé quelques remèdes en gemmothérapie (préparations à base de bourgeons et/ou jeunes pousses qui renferment en concentré toutes les propriétés d'une plante ou d'un arbre), un domaine que je ne connaissais que de nom, et fait faire des analyses un peu poussées pour connaitre mes taux sanguins en oligo-éléments et minéraux.
En fonction de ça, je prendrai sûrement quelques compléments destinés à améliorer mon quotidien !

Je ne donnerai pas trop de détails sur ce que la psy m'a révélé de moi-même... c'est un peu perso, même sur un blog anonyme !!!
Ce que je peux dire ?!
Déjà, que j'ai enfin réalisé que mon hypersensibilité était une vraie force et non une faiblesse comme je l'ai trop longtemps cru !
Ces "vagues émotionnelles" qui me mettent en permanence en connexion avec les personnes et le monde qui m'entourent sont certes déroutantes pour autrui et parfois excessives à leurs yeux, mais elles font partie de mon mode de fonctionnement et je n'ai ni à les réprimer, ni à les canaliser, dans la mesure où ce n'est pas une pathologie !!!
Mes crises de panique semblent être plus le reflet de l'incompréhension que je ressens de la part de mon entourage, des questionnements incessants de mon esprit qui ne connait pas de repos, et du sentiment de devoir à tout prix, et contre mon gré, maitriser tout ce tourbillon pour me conformer à l'image que l'on croit avoir de moi...
J'ai aussi réalisé que la rupture définitive d'avec Madame ma Mère avait coincidé avec de profonds changements dans mon propre cheminement ! Comme si, m'étant libérée d'une relation hautement toxique qui m'étouffait littéralement à petit feu, j'avais gagné le droit de me libérer aussi en tant que femme, mère, épouse, amie, soeur, etc...
Et j'ai pris conscience que, trop longtemps, j'ai passé mon temps à excuser le comportement de mes proches quand j'estimais qu'il pouvait leur porter tort... Comme si j'étais responsable de ce que disait ou faisait ma famille, mon mari, mes enfants, mes amis... "Je suis désolée, elle ne pensait pas vraiment ça"... "Excuse-le, il a tellement l'habitude de..."
Sauf que chaque personne est responsable de ce qu'elle fait ou dit, et qu'en aucun cas je n'ai à me sentir remise en cause ou concernée par les décisions qu'elle prend !!!
Le fait que l'on m'apprécie (ou pas !) moi, en tant que personne unique, n'implique pas que l'on apprécie (ou pas !) automatiquement ceux qui me sont proches !
Je crois que j'ai enfin compris que je suis une personne à part entière, avec ses défauts et ses qualités, mais avec une valeur tout aussi importante que n'importe qui d'autre... et indépendamment des autres !
Waouh, presque une révélation finalement !
Et le résultat au quotidien s'est très vite fait sentir... Je ne me sens plus obligée de parler si j'estime que cela n'en vaut pas la peine, je ne me sens plus personnellement attaquée par les petites choses qui m'agacent, je ne m'excuse plus de faire mes propres choix ou de décider en fonction de moi d'abord !

Et du coup... mon humeur s'est apaisée, je m'isole quand j'en ressens le besoin sans avoir à me justifier, je m'épargne des ruminations pour des broutilles !
Sur les conseils de K. j'ai aussi adopté... un arbre !!!
Oui, bon je sais... certaines d'entre vous doivent bien rigoler !
Mais mon arbre à moi, un des bouleaux du jardin, n'est pas un arbre ordinaire !
Il est seul, quand les trois autres sont bien regroupés, et quand je m'assieds à son pied je ressens une sensation de calme et de paix intérieure qui m'a bien prise au dépourvu la première fois que j'ai tenté l'expérience !
Parce que, franchement, ce genre de truc un peu babac', vaguement ésotérique, ça m'a toujours laissée rêveuse ! Mais bon, j'ai tenté, l'esprit ouvert et... ça me convient tout à fait !!!
En d'autres temps, j'aurais sans doute fini sur le bûcher !!!

Posté par chez Liaht à 07:04 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juin 2018

Un planning de pleins et de vides !

Ca a été un chouette samedi !
Levés tôt, couchés tard !
Le Chat a conduit à l'aller, Chat Junior au retour, les deux installés aux places avant et échangeant sur leurs vies si différentes en toute franchise, paraissant même oublier la présence de leurs parents confortablement installés à l'arrière, silencieux. J'ai eu le sentiment par moments d'être la petite souris qui écoute sans être vue et sourit intérieurement de ce qu'elle entend !
La Petite Princesse était heureuse de nous voir, a déballé ses cadeaux, nous a montré les décorations faites avec sa mère pour rendre l'appartement festif à souhait... Elle aussi a offert des présents home made à chacun, pas peu fière de ses réalisations !
Le couscous était copieux, le thé à la menthe et les petits gâteaux arabes maison délicieux ! Fils-en-plus a été comme toujours un hôte remarquable, délestant Fille Ainée des corvées de vaisselle et de rangement pour qu'elle puisse profiter pleinement de notre présence...
J'ai pu longuement papoter avec elle après le repas, pendant que la Petite Princesse s'aérait au parc avec ses tontons/papa/Papou...
Un chouette samedi !

On a eu les absentes, Fille Cadette et Fille Dernière sur whatstruc pour qu'elles aussi participent un peu à la fête malgré la distance !
J'y vois un peu plus clair sur le planning des vacances d'été....
Fille Ainée ne bougera pas de chez elle, sauf pour se rendre à la maternité !
Le Chat sera à un festival en Belgique du 10 au 16 juillet, puis à Berlin avec sa Douce fin juillet, et enfin dans le Sud de la france 15 jours en août !
Chat Junior sera en congés du 25 juillet au 16 août, en vadrouille d'un festival à l'autre en fonction des projets de ses potes !
Fille Cadette arrive en principe le 13 août et repartira le 5 septembre, elle n'a prévu que de brèves escapades à la journée pour retrouver ses amis restés dans la région !
Et Fille Dernière accompagnée de son écossais débarquent normalement fin juin/début juillet (pas de date précise !) pour passer tout l'été en France. Si leurs finances le permettent, ils aimeraient rejoindre le Chat en Belgique, puis passer quelques jours à droite et à gauche en gardant la grande maison comme axe central !
Je me demande s'il ne faudra pas un calendrier et des feutres de couleur pour identifier clairement les jours où nous serons susceptibles de nous retrouver tous ensemble, maison à nouveau pleine !!!

Mais finalement, je crois que c'est tout aussi bien que chacun ait des projets de son côté... La cohabitation d'enfants devenus adultes dans la maison de leur adolescence n'est pas toujours de tout repos... Chacun retrouve de facto la place qui a été la sienne alors même qu'ils ont grandi, pris leur indépendance, mûri, changé, évolué, voire rencontré leur binôme !
Il y a eu des moments orageux l'été dernier, des engueulades, des tensions parfois bien palpables... tout ce que je déteste ! Et même si cela n'a jamais duré longtemps et que je sais que mes enfants sont profondément liés malgré leurs différences, je n'ai pas envie que le peu de moements où nous sommes tous réunis soient gâchés par le moindre nuage !!!
Alors, peu longtemps mais en harmonie, ça me va très bien !!!
Et on se retrouvera tous, de toute façon, autour du bébé annoncé pour lui souhaiter la bienvenue en ce monde !

 

Posté par chez Liaht à 07:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 juin 2018

Chaud au coeur !

A Noël dernier, il y avait eu un petit clash entre le Chat et Fille Ainée...
Elle ne voulait pas venir le fêter avec nous de crainte que ce jour ne revête trop d'importance pour la Petite Princesse au détriment des fêtes musulmanes. Je peux comprendre son raisonnement... même si dans la grande maison Noël n'a aucune dimension religieuse, juste un moment de joie en famille !
Le frère et la soeur ont bataillé à grands renforts d'arguments pendant plusieurs jours et finalement Fille Ainée a accepté de se joindre à nous si nous étions d'accord pour fêter aussi avec elle d'autres moments importants pour elle....

Je ne pensais pas que le Chat s'en souviendrait... Pourtant c'est lui qui nous a rappelé que le WE prochain c'était la fin du ramadan et que ce serait sympa qu'on aille fêter l'Aïd chez sa soeur !!!
J'ai été d'autant plus touchée qu'entre mes deux ainés la communication n'est pas toujours aisée ! Ils ont des vies aux antipodes l'un de l'autre, des modes de pensée et des caractères diamétralement opposés, et fianlement assez peu de points communs !
Alors cela m'émeut toujours quand je suis témoin de ces petites attentions, de ce respect et de cette tolérance mutuelle dont j'ai fait le cheval de bataille de l'éducation et des valeurs que je me suis efforcée de leur transmettre !
Samedi donc, Monsieur Liaht, le Chat, Chat Junior et moi allons passer la journée avec nos musulmans, partager avec eux cette fête si importante à leur yeux et accessoirement... nous régaler d'un tajine et de petits gâteaux confectionnés par ma gazelle !!!

Rien que la perspective de ce moment cocoon suffit à illuminer ma semaine !
Et je vous la souhaite aussi douce !

05 juin 2018

Des plantes et des hommes !

J'utilise de l'eau de rose pour la fabrication de mes crèmes et baumes, et de l'hydrolat de menthe poivrée pour mon dentifrice home made.
Mais quand on est près de ses sous comme je le suis en ce moment, on cherche toujours des moyens pour grapiller quelques euros et ces ingrédients de base n'échappent pas à la règle !
Il m'est bien sûr impossible de faire de véritables hydrolats puisque je n'ai pas d'alambic pour la distillation, mais j'ai quand même réussi à obtenir des ersatzs tout à fait acceptables tant que je les utilise rapidement et les conserve au frigo.
Ce sont juste des infusions très concentrées et soigneusement filtrées, d'une part avec un mélange des différentes sortes de menthe qui poussent dans le jardin, et de l'autre des pétales de roses rouges très parfumées issues elles aussi du jardin !
Honnêtement, je trouve le résultat plutôt convenable pour l'usage que j'en ai ! Et en prime, la satisfaction d'avoir utilisé les ingrédients que j'ai sous la main !
Dans le même esprit, j'ai également refait du sirop de menthe et de la confiture de pissenlit (même si je suis la seule à aimer ça !), j'adore quand ma cuisine ressemble à un atelier de sorcière !!!

Ce WE, nous avons fêté un joli succès de nos jeunes entrepreneurs....
Le Chat, sa Douce et leur associé ont participé il y a quelques mois à un appel à projet du Ministère de l'Ecologie en proposant quelque chose de suffisamment bien ficelé pour passer le cap de la première sélection !
Et il y a quelques semaines, ce sont les votes citoyens qui ont fait le choix définitif.... Résultat : 1er au niveau régional et 4ème au niveau national, toutes catégories confondues !!!
Le financement ainsi gagné va leur permettre de mettre enfin en oeuvre toutes leurs compétences au service d'une communauté, de la biodiversité, et de la transmission de leur savoir ! Ils ont du boulot pour plusieurs mois !!!
Je suis vraiment heureuse pour eux... Ils se démènent depuis trois ans, bossent sans compter leurs heures, vivent avec trois fois rien, encaissent des déconvenues face à des personnes de mauvaise foi, convaincus qu'ils sont du bien-fondé de leur démarche et de la viabilité de leur petite boite ! Enfin ils obtiennent la reconnaissance qu'ils méritent, la visibilité, mais aussi une bouffée d'énergie supplémentaire avec du financement !!!

Monsieur Liaht est rentré détendu de sa pause basque dans sa famille ! Fille Dernière et son écossais, venus quatre jours pour le mariage, en ont bien profité aussi ! Ils ont été accueillis à bras ouvert et la barrière de la langue n'a pas empêché que l'amoureux de ma gazelle ait fait l'unanimité !
Ils sont repartis pour l'Ecosse jusqu'à la fin du mois et devrait ensuite entamer leur road-trip en France, au gré de leurs points de chute, avant de se poser un peu dans la grande maison... mais tout ça a encore le temps de changer !
Fille Cadette elle, a dû décaler ses vacances... Les projets dont elle a la responsabilité sur son îlot du bout du monde ne lui laissent pas de répit avant au moins fin juillet ! Elle devrait donc venir trois semaines seulement, de mi-août à début septembre. Le point positif, c'est qu'elle sera présente pour l'arrivée du bébé !
Même si pour l'instant je suis toujours un peu inquiète de cette grossesse... Le bébé est encore en retard de croissance, Fille Ainée n'a pris que très peu de poids alors qu'elle se nourrit bien correctement, et le fait de devoir être suivie à l'hopital et non plus par sa sage-femme en libéral l'oblige à des trajets plus longs et plus fatigants... On croise les doigts pour que les deux derniers mois se passent du mieux possible...

De mon côté, j'assimile peu à peu les conseils, suggestions et pistes de réflexion suite à mes deux rendez-vous avec la "psy/naturopathe"... Et (à ma grande surprise quand même !) je dois reconnaitre que je sens déjà un mieux !
Je prends du recul sur les choses qui m'agacent, je relativise sur pas mal de points et j'essaie de gérer mon hypersensibilité au lieu de chercher à la combattre !
Question physique, je teste un mois sans aucun sucre ajouté ni produits transformés, pour confirmer que mon état inflammatoire est bien lié au sucre comme je le pressens depuis longtemps... En une semaine à peine, je dors mieux et je souffre moins de mes articulations !
Je tenterai de faire un billet sur ce sujet dans quelques temps... même si ce n'est pas simple de parler de soi !!!

Bonne semaine !

Posté par chez Liaht à 07:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 mai 2018

"La solitude est l'aphrodisiaque de l'esprit" (Cioran)

Neuvième jour de l'absence de Monsieur Liaht...
Plus que sept avant son retour...
Le temps passe si vite ! Et je m'efforce de profiter au maximum de cette solitude à laquelle j'aspirais tant ! Solitude toute relative finalement puisque ponctuée de la présence de mon Chat Junior durant trois nuits et de celle de son frère tout le WE de la Pentecôte !
Mais bon, c'était sympa aussi de papoter avec mes Chats en tête à tête, de partager des repas préparés ensemble...

Solitude interrompue aussi par mon RV mercredi dernier avec K. pour parler douleurs articulaires et naturopathie, crises de panique et solutions psy !
Un RV tellement informel et sympathique (si, si !) que nous nous sommes revues le lendemain pour déjeuner ensemble et passer l'après midi à discuter avant de nous dire adieu... Adieu parce qu'on ne se reverra pas ! C'était le deal de départ, et je l'ai accepté avec la même tristesse et la même sérénité que les adieux que l'on fait à ceux dont on a croisé la route à l'étranger et dont on sait que nos routes ne se croiseront jamais plus...
D'une certaine manière, ce fût un peu comme un voyage ailleurs, une incursion dans un territoire méconnu ou oublié qui ne demandait qu'à être mis au jour ! Et K. l'autochtone qui m'a guidée quelques heures avant de me laisser choisir la suite de l'itinéraire ! Merci....

J'ai également été voir mon frère, et faire connaissance avec les jumeaux de sa fille tout juste arrivée des States ! Deux bouts de chou aussi différents par la morphologie que par le tempérament mais tellement craquants, si petits encore !
J'ai reçu deux copines à déjeuner dans la grande maison...
Eté boire un verre un soir avec une autre...

Le reste du temps, j'ai dégusté ma solitude !!! Oui, oui, dégusté, comme un mets rare !
Lire, écrire (beaucoup !), regarder quelques reportages, feuilleter des albums photos, promener le chien tous les jours, téléphoner à mes filles.... Tout cela occupe largement les journées !
Plus le minimum syndical en matière de ménage/repassage/lessives/cuisine...
Et les heures à rêvasser, de jour comme de nuit, ces heures qui ont tant de prix à mes yeux et dont j'ai savouré chaque minute !

Plus que sept jours avant que la grande maison ne reprenne son rythme... Retour de Monsieur Liaht puis fin juin l'arrivée de Fille Dernière et de l'amoureux écossais, mi-juillet ce sera Fille Cadette qui atterrira pour un mois, mi-août le nouveau bébé fera son entrée dans le monde....
Plus que sept jours de solitude et c'est vraiment chouette !

Posté par chez Liaht à 07:12 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2018

Panique à bord !

J'ai connu ma première crise de panique (ou d'angoisse, c'est la même chose !) alors que je n'avais pas encore quinze ans, peu après mon entrée en pension...
Le dortoir des secondes était constitué de "box" fermés par de simples rideaux, chacun contenant un lit, une chaise et une minuscule armoire. Ces "cloisons" n'arrivaient à hauteur ni du sol, ni du plafond.
Je me suis réveillée en pleine nuit et très vite je me suis sentie agressée par les respirations environnantes, les souffles, ronflements, gémissements....
Violente douleur dans la cage thoracique, impossible d'inspirer correctement comme si une force incontrôlable comprimait mes poumons, nausées, sensation que j'allais mourir là tout de suite, impression de devenir folle... J'avais chaud, je tremblais... J'avais peur surtout, de manière totalement irrationnelle.
Mais j'ai eu la chance (je ne l'ai compris que bien plus tard !) d'être dans un environnement où je devais faire face seule, en silence, à cet épisode d'angoisse absolue : inconsciemment j'ai calqué mon souffle sur ceux que je percevais autour de moi et peu à peu le calme est revenu, à la fois dans mon corps et dans ma tête, même si je suis restée physiquement épuisée par cette crise plusieurs heures après...

C'est extrêmement difficile de parler des crises de panique à qui n'en a jamais vécu, d'ailleurs je ne l'ai jamais dit ou presque !
On s'entend répondre qu'il faut moins s'écouter, qu'il suffit de prendre sur soi, de relativiser, que c'est dans la tête ou psychosomatique (et quand on est une fille, on se fait traiter d'hystérique !!!), qu'il suffit de prendre des médicaments pour calmer tout ça, que cela relève de la dépression, qu'il faut voir un psy, etc...
Le seul médecin à qui j'en ai parlé un jour m'a conseillé de chercher le dénominateur commun entre ces crises, ce qui les provoquait ou les favorisait, et de ne surtout pas chercher à les éviter mais à faire en sorte de les apprivoiser si je le pouvais...
Et suite à ma première expérience j'avais enregistré le fait que contrôler ma respiration, me concentrer dessus, me permettait d'émerger du tunnel.

J'ai connu depuis une bonne quinzaine de crises de panique, plus ou moins longues (de quelques minutes à quelques heures), plus ou moins espacées dans le temps, plus ou moins traumatisantes...
Et je sais aujourd'hui qu'elles sont toujours liées à des périodes de ma vie où je me sens "enfermée", prisonnière d'évènements ou de sentiments que je ne maitrise pas. Deuil, déménagement, remise en question violente...
Des moments où j'ai le sentiment d'être un animal pris au piège, incapable de trouver la sortie...
Depuis le début de cette année 2018, j'ai déjà vécu deux crises violentes alors que la précédente remontait à plus de trois ans.
Je me doute depuis longtemps que mon hypersensibilité a sans doute un lien de cause à effet mais je peine malgré tout à y voir assez clair pour faire face seule plus longtemps...
J'ai donc sauté le pas... Mercredi, Monsieur Liaht s'en va pour deux semaines dans sa famille, et l'après-midi même j'ai RV avec une personne qui, je l'espère, me donnera quelques pistes pour la suite !
Avec un double cursus de psychiatre et de naturopathe (!) je pense que son approche devrait me convenir !
Dans le pire des cas, j'aurais juste perdu quelques heures puisque cette personne (qui ne consulte plus pour se consacrer à la recherche !) me reçoit gratuitement car je lui ai été recommandée !

Je vous souhaite une bonne semaine... Quant à moi, je me réjouis vraiment d'avoir la grande maison pour moi toute seule quelques jours !!!

23 avril 2018

Deux !

Mercredi dernier, Monsieur Liaht et moi avons passé la journée chez ma nièce, enceinte jusqu'au cou de son deuxième, pour aider mon frère à la réfection du garage...
Je l'avoue, j'ai plutôt papoté entre filles puisqu'il y avait aussi les belles-soeurs de ma nièce dont les maris bricolaient en plein soleil !
C'était vraiment sympa de faire connaissance d'une famille par alliance, des palestiniens installés en France depuis quelques années, et d'échanger sur nos habitudes culturelles respectives !
Et le soir, tout s'est prolongé par un barbecue sur la terrasse pour fêter les 66ans de mon frère !

Le lendemain, jour de blues... Deux mois que Gwen est partie...
Mais j'ai eu très longuement au téléphone deux de ses meilleures amies (qui sont devenues aussi les miennes !) et parler d'elle, évoquer nos souvenirs, pleurer un peu, rire aussi, m'a fait énormément de bien !
Car dans la grande maison, son nom n'est plus jamais évoqué... J'ai essayé avec Monsieur Liaht, mais immédiatement il passe en mode humour noir et grinçant et ce n'est absolument pas ce que j'ai envie d'entendre. Alors... je n'en parle plus !
Chacun a sa façon de gérer le deuil et le chagrin, je n'ai aucun doute là-dessus, mais la sienne ne me convient pas du tout.

Mais comme souvent, la vie nous pousse à aller de l'avant, elle prend l'ascendant avec ou contre nous et nous donne le coup de pied aux fesses nécessaire pour ne pas se complaire dans nos états d'âme...
Alors oui, il y a aussi de très bonnes nouvelles dans la grande maison !!!
En août, la Petite Princesse deviendra une grande soeur !!!
Fille Ainée attend en effet son deuxième bébé...
Je le sais depuis plusieurs mois, mais la grossesse n'étant pas un long fleuve tranquille, ma gazelle a préféré attendre sa deuxième échographie pour diffuser la nouvelle...
Le bébé est petit, à la limite de la courbe basse, et la surveillance de sa croissance très rapprochée.
Au tout début de la grossesse, on a diagnostiqué un diabète gestationnel... Mise en route très rapide d'un suivi avec endocrinologue tous les mois, prises de sang, visites de la sage-femme, tests plusieurs fois par jour, etc...
En dehors de ce jour J où la glycémie avait donné l'alerte, et sans aucun changement au niveau alimentaire (Fille Ainée a une alimentation très équilibrée depuis longtemps !), les taux de sucre sont strictement normaux ! A se demander si le diagnostic n'a pas été posé un peu rapidement...
Heureusement, ma gazelle n'est pas du genre à stresser outre mesure et le fait d'être enceinte ne change rien à son fatalisme naturel !!!
Elle n'a pris que très peu de poids (pas comme pour la Petite Princesse !!!), s'active du matin au soir, et reste bien plus sereine que je ne l'ai jamais été !
Ma Fille Ainée me surprendra toujours !

En principe, elle devrait arriver jeudi pour passer quelques jours avec la Petite Princesse. L'occasion de souffler ensemble (bien qu'à retardement !) 29 bougies pour la maman et 2 pour la fille ! Ce sera sans doute leur dernier séjour ici avant la naissance et j'espère que le beau temps sera encore de la partie !

Alors, fille ou garçon ?! Les parents ne voulant pas savoir, il faudra attendre que Bébé pointe le bout de son nez... même si j'ai bien ma petite idée !
Sur cette bonne nouvelle, je vous souhaite une belle semaine !

Posté par chez Liaht à 07:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 avril 2018

La nuit et Moi !

Je deviens égoïste....
Je m'étais inscrite en janvier à une série de "sorties terrain" guidées par une botaniste sur le thème des plantes médicinales de la région.... Et puis, au vu de nos soucis financiers, je me suis dit que ce n'était pas très raisonnable et j'ai donc annulé ma pré-inscription sans me poser de question ni même avoir le sentiment de renoncer à quelque chose d'important !
Il y a quelques semaines, Monsieur Liaht me demande quand commencent les sorties et je lui explique que j'ai annulé...
"Ah... mais du coup, je vais devoir arrêter la piscine et le hammam moi aussi ?!
- Ben c'est toi qui voit, tu fais comme tu veux !
- J'en ai besoin en fait, ça me fait du bien... Je vais juste y aller moins souvent !"
A ce jour, son rythme hebdomadaire n'a pas changé !

Au cours de mes cogitations nocturnes, je vois souvent les choses sous un autre angle, moins angélique, plus pragmatique et même s'il y a déjà plusieurs années que je me rends compte à quel point je change, j'évolue dans ma manière de penser et d'être, mon regard sur moi même était resté en quelque sorte figé...
J'ai toujours trouvé normal que chacun vive comme il l'entend, fasse ses choix et prenne ses décisions en fonction de ses propres envies mais dans le même temps mes propres choix, mes propres envies passaient, tout aussi évidemment pour moi, au second plan !
J'ai changé, j'ai évolué, mais je suis toujours restée l'ado qui a vu sa vie s'écrouler à la mort brutale de l'amour de sa vie, mon amoureux durant cinq ans... La jeune adulte de 33 ans dont le papa tant aimé est mort à des milliers de km de distance... La personne qui a cherché toute sa vie à comprendre pourquoi sa mère était aussi mal-aimante....
Et, il y a quelques nuits, j'ai eu une illumination ! Ou tout comme !
Quand mes choix, mes envies, viennent se heurter aux choix ou aux envies des autres, pourquoi devrais-je les recouvrir d'un voile comme s'ils étaient moins importants, qu'ils avaient moins de valeur ?!
Le pire, c'est que personne ne m'a jamais demandé d'agir ainsi...
Mais vu que je ne dis(ais) rien...

C'est ainsi que pendant des années j'ai passé mon mois d'août dans ma belle-famille parce que cela faisait plaisir à mon mari et à mes enfants... (je n'ai arrêté d'y aller que quand la tribu a commencé à grandir et prendre des jobs d'été !)
Que j'ai refusé quantité de sorties "entre filles" avec des copines pour ne pas laisser Monsieur Liaht en tête à tête avec son assiette...
Que j'ai laissé en plan ce que j'étais en train de faire pour répondre aux attentes de l'un ou l'autre...
Que je me suis forcée à assister à des diners/concerts/cocktails où il était bien vu de se rendre en couple...
Que j'ai répondu "mais oui, bien sûr, pas de souci" aux enfants qui annulaient leur venue au dernier moment/se pointaient pour manger au dernier moment/m'empruntaient la voiture alors que j'avais prévu de l'utiliser...
Il est clair que j'aurais pu/dû exprimer mon désaccord, mon refus, ma déception... et pourtant, je ne l'ai que très rarement fait !
Alors, cette illumination ???
J'ai enfin compris (et accepté...) qu'en me comportant ainsi je ne faisais que chercher à "acheter" l'amour de mes proches...

En accédant à leurs propres souhaits ou désirs, en me conformant à ce qu'on attendait de moi, j'espérais juste qu'on me trouverait "aimable" au sens premier du terme.
Ceux qui me lisent ici depuis longtemps se sont bien rendu compte que cela fait déjà plusieurs années que j'ai peu à peu appris à dire non, à penser à moi, à m'autoriser à agir en fonction de moi seule...
Mais invariablement j'avais le sentiment que si je "m'accordais une faveur strictement personnelle" il me fallait ensuite la compenser au plus vite....
Enfant, Madame ma Mère me répètait que si je me comportais comme ci ou comme ça, je n'aurais jamais d'amis/elle n'oserait jamais m'emmener avec elle dans les magasins/je ne ferai rien de bon de ma vie/elle aurait honte pour moi/je ferai de la peine à mes proches...
Il s'agissait juste de me conformer à ce qu'elle souhaitait afin que je puisse ensuite en tirer un bénéfice éventuel. Cette politique du donnant-donnant, de la carotte et du bâton, a dû laisser quelques traces !
Mes longues séances d'introspection nocturne ont finalement du bon... Elles me permettent d'analyser les choses, de disséquer mon comportement, et dans ce cas précis à relativiser ma culpabilité (à défaut de m'en débarrasser !) quand je décide d'être égoïste...
Comme là...
Où j'ai calmement annoncé que non, je ne viendrai pas au mariage de la nièce de Monsieur Liaht fin mai !
Sans avoir l'hypocrisie de prétendre que cela me coûtait d'y renoncer, j'ai juste mis en avant nos difficultés financières et la certitude qu'il n'y avait que sa présence à lui d'indispensable.
Il n'ira pas seul pour autant puisque Fille Dernière et son amoureux ont prévu de l'y rejoindre. Mais je suis contente de n'avoir pas eu à négocier, et en plus... on économise un billet d'avion !

Je n'en suis pas encore à imposer mes choix sans me sentir obligée de me justifier, mais j'éprouve de moins en moins le besoin de m'en excuser...
Alors, oui, je progresse... en égoïsme !!!

09 avril 2018

Dans les oreilles et dans le coeur !

Quand j'ai appris la mort de Jacques Higelin, je n'ai pas pu m'empêcher d'aller sur Yo*ut*u*be...
Réécouter "Pars" a provoqué un véritable tsunami émotionnel auquel je ne m'attendais pas après si longtemps.
Ces quelques phrases m'ont fait faire un bond en arrière de presque 40ans, des mots chuchotés sous forme d'injonction pour me pousser à aller de l'avant, à continuer de vivre quand bien même celui qui les prononçaient à mon oreille ne serait plus là...
J'ai obéi. J'ai avancé.
Mais je ne pensais pas que le chagrin serait toujours là après tant d'années et qu'il suffirait de la mort d'un chanteur pour le faire affleurer avec tant de violence...

Je refuse en ce moment de me laisser submerger par des émotions négatives, j'ai déjà bien assez à faire avec les aleas que la vie me balance à la face et contre lesquels je n'ai aucune prise !
Par contre, je peux encore (un peu !) contrôler mes états d'âme ou du moins les apprivoiser ! C'est ainsi que tout le WE je me suis baladée sur le net à la recherche des chansons qui à un moment ou à un autre ont compté pour moi...
Entre parenthèses, je me suis d'ailleurs rendue compte qu'à de rares exceptions près, je ne suis que rarement fan d'un groupe ou d'un chanteur pour l'ensemble de sa carrière !
Mes coups de coeur, mes souvenirs, sont le plus souvent liés à un morceau précis qui, quand je l'entends encore aujourd'hui, me ramène parfois longtemps en arrière. Et je peux alors, en fermant les yeux, visualiser à nouveau les lieux, les gens, et même mon état d'esprit à ce moment là !

Séquence nostalgie.... mais en douceur, avec parfois même un petit sourire en clin d'oeil... Franchement, c'était chouette de réécouter tout ça !
En vrac, tous genres confondus, comme une playlist un peu décousue mais aussi comme autant de petits cailloux semés sur la voie des années révolues....
Scorpions... Send me an angel
Joaquin sabina... Con la frente marchita
Cat Stevens... Father and son
Au p'tit bonheur... J'veux du soleil
Ralph Tamar... Exil
Noir Désir... Aux sombres héros de l'amer
Leonard Cohen... Bird on the wire
Tina Charles... I love to love
Illapu... Vuelvo para vivir
Jimmy Cliff... Many rivers to cross
Max Romeo... Chase the devil
Alpha Blondy... Les imbéciles
Victor Jara... El arador
Goran Bregovic... Kalachnikov
Paco Ibanez... Palabras para Julia
Sol y Lluvia... Alzando el vuelo
...................................................... !

Bonne semaine !

Posté par chez Liaht à 07:15 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,