Brèves et chroniques de chez liaht

15 janvier 2019

Chaud-froid....

Une semaine sans chauffage.... et ce n'est pas fini ! Après le cumulus il y a peu, c'est la chaudière qui fait des siennes mais c'était un peu prévisible vu qu'ils ont le même âge !!! Heureusement que la grande maison possède une cheminée et que mon frère nous a laissé piocher sans compter dans le bois récupéré d'un grand cèdre abattu l'an passé !

Il fait 11 dans la maison, 13 dans le salon où on campe non stop, avec plusieurs épaisseurs de pulls, de chaussettes et même un bonnet ! Ce n'est clairement pas la fashion week chez nous mais au moins on ne gèle pas sur place !!! L'origine de la panne a enfin été trouvée après trois visites du technicien et j'ai bon espoir que tout soit rentré sans l'ordre d'ici la fin de semaine....

Mais finalement, est-ce si important ?! On est à l'abri, nourris, protégés (même mal !) du froid... et le fait de fréquenter régulièrement des sans-abri est une bonne façon de relativiser ! Par contre, je dois reconnaître que ce froid (même relatif!) modifie considérablement ma façon de vivre au quotidien... je n'ai plus vraiment envie de me geler les mains en épluchant les légumes qui sortent du frigo, du coup la préparation des repas est devenue assez succincte, le temps de la toilette réduit au minimum dans une salle de bains glaciale et même ma 1/2h de vélo quotidienne est passée à la trappe... les muscles contractés par le froid, c'est pas le top !!! Du coup, je patiente en croisant les doigts !

Pour tenter de me réchauffer un peu, mon frère a organisé plusieurs visites d'Ehpad... oui, il y fait (trop !) chaud pour le corps mais ça refroidit très vite le moral.... On a déposé des dossiers mais aucune place libre pour l'instant sauf dans des établissements aux tarifs prohibitifs !!! Qui peut bien débourser plus de 5000 euros par mois ?! A ce tarif, il vaudrait mieux du personnel à domicile, non ?! En attendant, j'ai toujours une appréhension quand mon fixe sonne...Madame ma Mère est une des rares à l'utiliser encore et cela me fait de plus en plus mal au coeur de l'entendre pleurer sur sa solitude et son désespoir... Savoir qu'elle en est totalement responsable ne m'est plus d'aucun apaisement. Mes regrets, mes griefs, mes questionnements ont fait place à une compassion dont je me croyais incapable à son égard.... Ainsi va la vie....


07 janvier 2019

Une nouvelle année

Très bonne et heureuse année à toutes et tous ! Je vous souhaite plein de bonheurs petits et grands pour vous et ceux que vous aimez,et une bonne santé pour en profiter !!!

Les fêtes sont terminées, la grande maison a retrouvé son calme avec le départ de Fille Dernière hier.... Nous avons fait un réveillon de Noël bien sympa avec ma gazelle, le Chat et sa Douce et Chat Junior. Échange de cadeaux raisonnables, bon repas sans excès. Pour le brunch du 25, Fille Aînée, son mari et les petits nous ont rejoints et ça c'était vraiment cool !!! Ils sont restés deux jours et on a bien pu profiter !           Pour le 31, les enfants vivent en général la fête loin de nous ! Mais cette année, on a partagé le dîner avec Chat Junior et sa Chérie qui reveillonnaient dans le coin ainsi qu'avec un de nos amis "abandonné" par sa femme (et qui a apporté toutes les victuailles !!!)... Là encore un très bon moment qui nous a surtout permis de faire mieux connaissance avec la demoiselle qui partage depuis peu la vie de mon fils !!! Elle est très sympa, gaie et vive, et on a pu échanger spontanément et sans chichis ! Elle devrait trouver facilement sa place dans la tribu

Que retenir de ces fêtes ?! Fille Cadette m'a énormément manqué... Même si on a pu lui parler, admirer son ventre qui s'arrondit, voir quelques photos de la maison qu'ils habiteront dès février, échanger des voeux avec son compagnon... Fille Aînée m'a fait chaud au coeur en participant à la fête de bonne grâce ! Tout le monde a veillé a ce que l'atmosphère soit détendue et pour cela... merci mes chéris !!!

Ma routine quotidienne va reprendre son cours... non sans appréhension à l'approche de la date anniversaire de la disparition de Gwen... Je ne parviens pas à réaliser que cela fera bientôt un an... Son absence a créé un vide que rien ne parvient à combler et mon chagrin est toujours aussi vif...       Il n'y a que cette routine qui me permette d'avancer : faire mes 10km de vélo d'appartement (j'en ai reçu un tout neuf en cadeau de la part de ma tribu !) quatre jours par semaine, aller au Foyer les mercredis matin, faire le repassage tous les dimanches, appeler mon frère un jour sur deux... autant de balises qui m'aident à donner du sens au temps qui passe...

Je n'ai pris aucune résolution pour cette nouvelle année. Je souhaite juste aller de l'avant en étant aussi pacifiée que possible, et c'est déjà un défi en soi !!!

Happy new year !

Posté par chez Liaht à 07:12 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 décembre 2018

Le bon et le reste !

Très vite, un petit retour sur ma première matinée au foyer....

J'ai eu l'impression de faire ma rentrée des classes ! Tu sais, comme ce premier jour où, intimidée et vaguement inquiète, on se retrouve seule dans la cour sans savoir si on fera sa place, si on aura des copines, si la maitresse sera sympa ou non....
Tout s'est bien passé finalement même si rien n'était vraiment organisé, s'il a fallu téléphoner dans les chambres pour battre le rappel et faire descendre six enfants, si la salle où nous étions installés était froide et sans vie, si les éducatrices censées m'épauler n'ont pas eu beaucoup de temps à me consacrer....
Mais l'équipe est sympa, enthousiaste, accueillante et le café partagé vite fait m'a rapidement mise à l'aise !
Quant aux enfants, de Mayotte, d'Albanie, de Turquie (pour les autres, je n'ai pas encore réussi à savoir !) je crois que je suis parvenue à établir de le contact, on a parlé (beaucoup !), fait les devoirs (juste l'essentiel !) et organisé quelques jeux pour mieux faire connaissance.
On se revoit dans deux jours et j'espère qu'ils seront tous au RV !

Le WE a été chargé avec la venue pour trois jours de Fille Ainée et sa petite famille au grand complet !
Samedi matin, c'était la circoncision du Chaton... Sans commentaire.....
Ma gazelle et moi sommes en complet désaccord sur certains sujets !
Quelques soucis de chauffage, des ratés en cuisine, de longues discussions avec Chat Junior qui veut changer de boulot, d'interminables recherches sur le net pour une EHPAD pas trop chère, au cadre agréable ET avec des places disponibles, des échanges de SMS un peu tendus avec ma soeur qui ne veut plus s'occuper de rien mais passe son temps à nous harceler de conseils et de questions....
Des nuits très (trop !) courtes à cause d'une Petite Princesse qui cavale dans le couloir de l'étage dès potron-minet !

Un coup de fil rapide de Fille Cadette pour nous dire que son futur bébé est une petite princesse !!!
Et la semaine recommence !
Les préparatifs de fin d'année s'accélèrent, même si nous ne serons pas nombreux... Les Chats et Fille Ainée et sa famille... Mes deux autres gazelles sont l'une trop loin et l'autre trop fauchée, pour se joindre à nous... Snifff....

Pas sûre qu' j'ai le temps de repasser ici dans les jours à venir !
Je vous souhaite donc d'ores et déjà de trèèèèès belles et bonnes fêtes à toutes et tous !
Profitez de tout le bon et oubliez le reste !
A très bientôt !

Posté par chez Liaht à 09:08 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 décembre 2018

Lenteur de tortue !

Après quasiment cinq mois de tergiversations, je me suis enfin décidée à pousser la porte....

Je suis une lente ! Il me faut des jours, des semaines, des mois parfois avant que je ne me décide à agir, à passer du "j'aurais bien envie de..." au "allez, je fonce, là, tout de suite !", à concrétiser mes envies, mes projets...
Il me faut ce temps de lente maturation où je pèse le pour et le contre, où je conforte et affine mes réflexions, où je viens à bout des "et si...".
Je vous rassure... je sais aussi prendre des décisions sur l'instant quand l'urgence s'impose, quand je n'ai pas le choix, quand je ne suis pas seule à dépendre de mon action/inaction !

Je sais depuis le printemps que l'association d'aide aux sans-abri, pour laquelle j'ai fait plusieurs saisons de bénévolat il y a quelques années, a ouvert une antenne tout près de chez moi.
A chaque fois que je passe devant la Résidence, barre de grisaille au bord de l'autoroute, je me dis que ce serait chouette de pouvoir à nouveau consacrer un peu de temps aux autres, de retrouver l'ambiance chaleureuse d'une équipe motivée pour changer les choses...
Et que ce serait franchement idiot, vu la proximité, de passer à côté de cette opportunité vu le plaisir que j'ai pris à m'occuper des gamins et de leur famille !

Du coup, il y a une quinzaine de jours, je me suis décidée à m'arrêter et à pousser la porte pour proposer mes services en tant que bénévole !
J'ai été reçue brièvement par la responsable (je n'avais pas pris RV et elle n'avait pas vraiment le temps ce jour-là !) qui m'a tout de suite dit qu'il n'y avait pour l'instant AUCUN bénévole qui intervienne dans cette antenne !!!
Une quarantaine de familles, une cinquantaine d'enfants, mais pas un seul bénévole ! Certes, la Résidence n'est ouverte de façon pérenne (hors plan grand-froid) que depuis deux ans, mais quand même ! Chapeau bas aux salarié(e)s, une petite équipe d'une dizaine de personnes !!!

La semaine dernière, j'avais un RV en bonne et due forme avec deux éducatrices pour voir quelle forme nous pourrions donner à une collaboration éventuelle.
Tout est à faire ! Les locaux eux-mêmes ne se prêtent pas vraiment à la mise en place facile d'une pièce qui puisse faire office de salle d'études/bibliothèque/lieu de rencontre.
On a eu un échange très fructueux duquel est surtout ressorti que ma proposition d'aide était plus que bienvenue, que l'on pouvait démarrer avec de l'accompagnement scolaire pour une dizaine d'enfants (en plusieurs groupes), qu'étant la seule bénévole pour l'instant (et au vu de mon expérience quand même !) je serai libre d'organiser les séances et leur contenu et que, si j'avais des suggestions à faire, toute l'équipe était prête à les écouter et à en discuter avec moi.
J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à devoir mettre en place de A à Z une action de ce type ! Dans le précédent Foyer, j'avais rejoint une équipe existante, dans des locaux déjà adaptés, et notre groupe d'une dizaine de bénévoles échangeait régulièrement sur nos difficultés, nos doutes, la manière de s'améliorer pour faire progresser les enfants... On savait pouvoir s'appuyer les uns sur les autres grâce à nos différences de parcours et d'expérience.
Etre toute seule pour m'occuper les mercredis matin d'une dizaine d'enfants (en trois groupes successifs de 9h à 12h), sans documents ni supports pédagogiques, sans jeux ni livres à disposition, est un nouveau challenge pour moi !
Ce n'est pas moi qui choisit les enfants, l'équipe sur place le fait en fonction des besoins les plus urgents, mais je sais déjà que les mamans sont très impatientes, ont envie de s'investir elles aussi et qu'il y a vraiment de quoi faire...

Je commence mercredi prochain !
Un peu la boule au ventre, comme à chaque fois que j'affronte une situation nouvelle, mais pleine d'enthousiasme aussi, et fière également que mon côté "tortue" m'ait finalement permis de franchir la ligne et de passer à l'action !

 

Posté par chez Liaht à 07:10 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 novembre 2018

Plongée dans un cerveau malade...

J'avais pensé, dit (et même écrit ici !) que Madame ma Mère ne faisait plus partie de ma vie et que je ne m'en préoccuperai plus....
Voeu pieux !!!
Depuis quelques mois elle a recommencé à m'appeler, principalement quand mon frère, à bout, ne décrochait plus... Elle l'appelle en moyenne 15 à 20 fois/jour !!!
Les premières fois, j'ai tenté de lui expliquer que non, il ne lui était rien arrivé, que oui, il allait bien depuis qu'elle lui avait parlé une heure avant...
Sauf que très vite j'ai réalisé que plus rien de ce que je pouvais lui dire ne se frayait un chemin jusqu'à son entendement. Elle sombre peu à peu dans une démence sénile paranoïaque douce...
J'ai donc choisi de répondre chaque fois qu'elle m'appelle. Parfois il s'écoule plusieurs semaines. Mais les jours où elle le fait, c'est toutes les heures, voire moins, ça commence à 9h le matin et ça ne s'arrête que vers 21h quand je finis par lui dire que oui, je dormais et qu'elle m'a réveillée....

Seul mon frère compte à ses yeux et elle se livre avec lui à un véritable harcèlement, tous les jours, WE compris, et même s'il s'est résolu à ne répondre qu'une fois par jour, quand il est disponible, il n'empêche que tous ces appels, tous ces messages tantôt agressifs, tantôt larmoyants, tantôt inquiets, finissent par peser trop lourd sur lui qui est déjà responsable d'elle par le biais de son habilitation familiale...
C'est la seule raison qui me pousse à ne pas lui raccrocher au nez !

Ma soeur n'est plus en mesure (et d'ailleurs, Madame ma Mère ne veut plus entendre parler d'elle !) de nous aider en quoi que ce soit, elle n'en a plus la force ni nerveuse, ni physique, ni morale... Malgré tout, elle ne peut se résoudre à rester en retrait, nous innonde de mails de conseils, suggestions, avis plus ou moins pertinents qui au final sont plus une gêne qu'autre chose ! Mais comment lui en vouloir ?! J'aime beaucoup la seule soeur qui me reste... Mais ses failles, ses fragilités, ses attentes, sont au delà que ce que je peux lui apporter sans mettre en péril mon propre équilibre...

Dans les faits, c'est donc à mon frère (et à moi dans une moindre mesure !) que revient la lourde tâche de gérer Madame ma Mère et sa démence qui progresse à grands pas.
Son syndrôme d'Ekbom a été traité.
Aujourd'hui il semblerait qu'elle glisse vers une démence sénile avec des crises de paranoïa aigüe. Elle s'imagine que son téléphone est sur écoute et "qu'il appelle tout seul" ce n'est donc pas elle qui nous appelle à répétition !
Elle est persuadée que tout le monde l'espionne dans la résidence où elle vit, qu'on fouille son appartement pour lui voler des choses, que ma soeur vient en son absence et lui a dérobé tous ses objets de valeur....
Elle réinvente son passé, enjolive les faits, réagence les contextes.
Selon les jours, son humeur change.... Au téléphone, elle est tantôt très agressive et accuse tout le monde, persuadée qu'on lui en veut mais qu'elle ne se laissera pas faire et fera renvoyer l'infirmière, la directrice de la résidence, qu'elle va porter plainte contre ma soeur, mon neveu. Elle ressasse le fait qu'on l'ait "obligée" à vendre sa maison (Décision qu'elle a prise seule et qu'on a simplement acceptée.) et que ma soeur l'a "enlevée" de chez mon frère pour la contraindre à vivre là...
Tantôt elle est larmoyante (je crois que je préfère les phases d'agressivité... c'est moins dur émotionnellement pour moi !) et sanglote sur sa solitude, son incompréhension des raisons qui font qu'elle est dans cette résidence (je rappelle que c'est elle qui l'a choisie !). Elle s'interroge encore et encore sur ce qu'elle a bien pu faire au ciel pour se retrouver là, supplie mon frère de lui trouver un logement vers chez lui (là encore, je rappelle qu'elle avait acheté il y a trois ans un appartement à deux pas mais qu'elle ne l'a jamais habité et a supplié ma soeur de venir la chercher pour louer un appartement dans une résidence-services de la Côte Basque) et propose régulièrement de nous donner de l'argent pour qu'on vienne la voir...
Parfois, mais bien plus rarement, elle est à peu près elle-même, demandant des nouvelles des uns et des autres et bien évidemment critiquant qui ils sont et ce qu'ils font... là, je la retrouve l'espace d'un instant !!!

Les premières fois qu'elle a repris contact avec moi, j'ai tenté de la ramener systématiquement à la réalité des faits.
Je lui ai rappelé que c'était elle, et elle seule, qui avait fait tous les choix la concernant.
Que c'était son comportement à elle, depuis toujours, qui avait dicté le nôtre : froideur et chantage affectif avec ses enfants, indifférence parfois méchante avec ses petits-enfants, égocentrisme méprisant  avec tous, croyance inébranlable d'être seule détentrice de la vérité sur tout et n'importe quoi...
Mais le médecin qui la suit nous a quand même confirmé que vraisemblablement elle souffre depuis très longtemps (depuis toujours ?) de troubles psychiatriques qui n'ont jamais été diagnostiqués.
Je n'avais pas bien réalisé je crois que cette incapacité naturelle à se remettre en question avait été à ce point amplifiée par la maladie.
Ce que je peux lui dire aujourd'hui ne parvient plus jusqu'à sa raison. Soit elle n'entend pas et continue sur sa lancée, soit elle se met en colère et m'accuse violemment avant de me raccrocher au nez. Elle rappelle un moment après, ayant oublié ce qu'on s'est dit avant...
Je me suis donc résolue à accepter de ne rien dire....
Je l'écoute, je tempère, j'apaise, je change de sujet, je ne parle que de choses sans aucune importance sur lesquelles elle ne pourra pas rebondir.
J'ai compris que Madame ma Mère n'était plus vraiment là, qu'elle y serait de moins en moins...

Le pire dans tout ça, c'est que son corps de 91 ans va bien ! Très bien même ! Elle y voit bien, entend bien, cavale partout sans douleurs ni aide, gère son quotidien dans son appartement sans trop de problème...
Elle va seule en ville, à la plage, à l'église, à la Poste. Elle ne cuisine quasiment plus mais dévalise le traiteur !
Elle ne prend presqu'aucun médicament, juste un anti-dépresseur et parfois un somnifère. Elle a une tension nickel et un coeur de jeune fille !!!
Elle est juste suivie par un médecin de ville qui ne la voit que ponctuellement et la juge très en forme et sans souci mental particulier vu son âge !
Elle harcèle juste mon frère pour qu'il vienne la chercher !
Ca peut durer encore longtemps... Très longtemps....
Mais visiblement la situation actuelle n'est plus viable. Elle se plaint constamment de l'environnement et de l'entourage, chez les commerçants elle fait soit des esclandres soit elle raconte sa misérable vie de vieille dame abandonnée...
La résidence où elle habite n'est plus adaptée à son état mental qui se dégrade.
Mon frère réfléchit donc à une autre solution plus proche de nous géographiquement mais pas trop non plus !
Ce sera forcément un établissement médicalisé et il va falloir l'amener à accepter ce choix... ce n'est pas gagné !
J'apréhende la suite, j'attends la fin.
Et je me jure de tout faire pour ne pas en arriver à faire vivre ce type de situation à mes proches....

Posté par chez Liaht à 07:08 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

13 novembre 2018

Jalouse...

C'est bel et bien l'automne, même si les températures sont encore clémentes...
Mais je le sens à mon humeur chagrine qui a ressurgi depuis quelques jours, à mon manque d'énergie et d'envies, à mon sommeil de nouveau agité...

Je teste cette année l'extrait de pépins de pamplemousse pour booster mon immunité avant les épidémies de l'hiver, les tisanes de houblon (ramassé dans le jardin !) pour m'aider à dormir et surtout une alimentation la moins "animale" possible pour alléger mon organisme et limiter les états inflammatoires !
Cela fait bien longtemps que je n'ai pas mangé de mammifère et cette viande-là ne me manque pas du tout. Loin de moi l'idée de convertir tout le monde au végétarisme... j'en suis bien loin moi-même et je suis persuadée que c'est à chacun de sentir ce qui est bon ou pas pour lui ! A la fois physiquement et moralement !
Mais insensiblement, Monsieur Liaht et Chat Junior, qui sont les seuls au quotidien avec moi dans la grande maison, m'ont demandé de ne plus leur faire à manger différemment de moi. Sans doute à la fois pour me faciliter la tâche et parce qu'ils se sont rendu compte qu'avec un peu de pratique je parvenais à faire du bon sans (ou avec très peu !) protéines animales !!!
Ils en mangent quand ils sont invités, quand ils vont chez des amis ou au restau.
Mais à la maison, en dehors de la volaille un ou deux repas/semaine, du poisson (frais ou en boite) à la même fréquence et des oeufs que j'utilise dans la cuisine, on n'en consomme plus.
Forcément, cela a eu une incidence directe à la baisse sur le budget alimentation ! Et forcément aussi, cela me permet d'acheter des produits de meilleure qualité, bio ou labellisés, tout en dépensant encore moins qu'avant !

Nos amis sont pour la grande majorité des viandards revendiqués ! Et finalement ils se sont eux aussi habitués à venir diner autour d'un plat de galettes végétariennes/tarte ou flan de légumes, grosse salade composée, chile, dahl ou tajine végétarien... du moment que je leur propose aussi un bon plateau de fromages ensuite !
Cette formule est aussi celle que j'utilise quand Fille Ainée est là, cela m'évite de courir chercher de la viande hallal !
Bien sûr, ce type d'alimentation oblige à cuisiner plus, à utiliser des produits de saison que je ne connaissais pas forcément avant, à trouver les associations pour optimiser les protéines végétales, et à revenir à des menus entrée/plat/dessert ce que je ne faisais plus depuis bien longtemps !
Le bol de soupe (chaude ou froide !) est redevenu un incontournable !

Le potager familial m'a bien aidé dans cette évolution... Même si je déplore le fait que Monsieur Liaht ait du mal à diversifier ses productions !
Cet été, nous avons récolté.... 170kg de tomates ! Oui, oui, vous avez bien lu et je vous jure que je n'affabule pas !!!
On a approvisionné tout notre entourage par cagettes entières, j'ai fait plusieurs grandes barquettes de gaspacho que j'ai congelé, plus d'une trentaine de gros pots de sauce tomate ainsi que du chutney de toamtes vertes et des tomates séchées à l'huile...
Mais le reste des légumes n'a pas suivi !!!
Deux ou trois aubergines maigrichonnes, aucune courgette, quelques poivrons, pas de salade non plus !
Les courges butternut ont bien produit, une dizaine de spécimens de bonne taille, et on a aussi eu un petit pâtisson que j'ai fait cuire au four et qu'on a mangé hier... Première fois pour moi !

Les figuiers eux ont donné à profusion ! Confitures, compotes, chutney... J'ai une centaine de pots pour passer l'hiver !
Mais à présent le potager est vide ! Monsieur Liaht adore s'en occuper au printemps et en été, mais dès que le froid et la pluie arrivent, bof... il s'en désintéresse un peu !
C'est dommage ! J'aimerais bien ne plus acheter de choux, de poireaux, de carottes, de patates...
J'essaie de le motiver pour l'an prochain... Réduire le nombre de pieds de tomates (sérieux, je n'en pouvais plus de ces kilos quotidiens !) et échelonner les productions, se lancer dans des cultures qu'il n'a pas encore tentées...
Comme je déteste plus que tout jeter de la nourriture, je sais que ses essais seront aussi une manière pour moi de trouver d'autres recettes !

Pour en revenir à mon humeur chagrine, je crois qu'elle tient aussi au fait qu'une de mes cousines vient de m'apprendre qu'elle allait passer les fêtes de fin d'année sur l'îlot du bout du monde où vit Fille Cadette...
Ca m'a fichu le bourdon...
Elle verra le ventre qui s'arrondit de ma gazelle et pas moi... Son cadre de vie, peut-être son amoureux...
Je suis jalouse...
J'ai juste profité de l'occasion pour lui faire apporter un petit paquet de notre part, qu'elle voit qu'on pense à elle.
Et j'ai trouvé un site internet où sont détaillées la flore et la faune de là-bas ! A défaut d'y aller, je serai imbattable sur tout ce qui s'y passe !!!
Bonne semaine !

Posté par chez Liaht à 07:03 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 novembre 2018

Tornade et capharnaüm !

Fille Ainée et les deux petits ont passé une semaine à la maison !!!
C'était super chouette de faire vraiment connaissance avec le Chaton que nous n'avions vu qu'une fois, et de profiter de la Petite Princesse... bien que je ne sois pas sûre que le terme de "princesse" soit très bien adapté à cette tornade qui court, saute, escalade, parle, chante, rit, tient tête etc... toute la journée !!!
On est sur les rotules !!!

C'est une petite fille de 30 mois trèèès autonome et éveillée, qui parle déjà très bien (et n'hésite pas à nous reprendre !), reconnait déjà toutes les lettres (et les nomme à chaque fois qu'elle en voit une, donc... à longueur de journée !), invente des histoires avec ses peluches et poupées, chante des comptines à tue-tête, adore cuisiner, donner des ordres au chat et au chien, passer des heures aux toilettes à se faire peur en glissant dans le trou !
Elle n'arrête jamais !
Ah si, pour la sieste et la nuit !
Mais je comprends que Fille Ainée soit ravie que la puce aille à la crèche deux jours/semaine... pour pouvoir s'occuper au calme du tout-petit !
Comme par prudence, il se fait discret quand il est réveillé ! Peu de pleurs, des sourires et des gazouillis, le regard qui piste tout ce qui passe dans son champ de vision ! Il doit survivre !!!
J'ai profité à fond de ce bébé tout neuf, petite vengeance vu que Monsieur Liaht a, dès la naissance, jeté son dévolu sur sa première petite-fille qu'il ne voulait jamais me "prêter" !!!
Je crois qu'aujourd'hui il regrette un peu car elle ne fait pas un pas sans lui... et des pas, elle en fait des milliers dans la journée !!!
Mon mari est crevé !

C'était sympa aussi d'avoir les amies de ma gazelle à déjeuner, avec leurs enfants, de voir que les ados un peu compliquées qu'elles étaient sont devenues des jeunes femmes et jeunes mamans au top, très attentives et ouvertes au monde !
Je m'étonne encore que Fille Ainée, au parcours un peu atypique dirons-nous, ait gardé depuis plus de 15 ans cinq ou six amies aux vies aux antipodes de la sienne, et qu'elles soient encore si liées ! Comme quoi... la tolérance est aussi le ciment de l'amitié !
On a évoqué les vieux souvenirs, parlé bébés, écologie et recettes de cuisine... et je les ai laissées papoter tranquilles entre elles !

Mon programme de cette semaine est très basique... Rangement, ménage, lessives et repassage !!!
Fille Ainée m'a laissé des sacs entiers de vêtements 0/3 mois que je dois trier pour faire un colis à Fille Cadette dès qu'on saura si c'est un bébé fille ou garçon !
Je dois aussi faire des caisses de jeux et livres pour enfants en fonction des tranches d'âge...
Ma gazelle vit en appartement et stocke tout ici... Si un jour on déménage, ça va être l'horreur !
Allez... J'attaque tant que j'ai un peu d'énergie et ensuite... repos !
Bonne semaine à toutes !

Posté par chez Liaht à 07:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
25 octobre 2018

Pacifique story...

Quand Fille Cadette est partie en février 2015 pour un contrat d'un an sur son îlot au beau milieu du Pacifique, on était ravis pour elle ! Une super opportunité professionnelle qui collait avec ses envies d'ailleurs...
Le contrat a été prolongé, encore et encore, et quand elle nous a annoncé l'année dernière qu'elle avait décidé de poser là-bas ses valises de manière définitive on s'est réjoui à nouveau pour elle tant elle semblait heureuse, apaisée et épanouie à chacun de ses retours... Tant pis pour la distance, pour les quelques trop brèves semaines où nous la retrouvons tous les ans...
Elle avait fait son trou là-bas, adopté les coutumes et le rythme de vie comme une évidence, et ne se voyait plus vivre ailleurs !

En début d'année, elle m'a annoncé qu'elle venait de trouver un amoureux ! C'était tout neuf et j'ai gardé l'info pour moi !!!
Mais quand elle est rentrée cet été, j'ai bien senti que la love story était sérieuse et qu'elle était impatiente de l'annoncer à son père et à ses frères et soeurs...
Elle attendait juste que Fille Ainée ait accouché pour ne pas lui "voler la vedette" !
Sauf que...
Les choses ne se sont pas passées tout à fait comme prévu !!!

Deux jours après son arrivée, ma gazelle m'annonce qu'elle veut faire un test de grossesse car elle est sûre que.. !
Bizarrement, elle n'a l'air ni inquiète, ni contrariée. Je lui suggère d'attendre un peu, entre le décalage horaire et la fatigue des 30 ou 40 heures de voyage...
Bref... Test, prise de sang... Tout positif !!!
Ce fut une semaine comme suspendue dans le temps, à partager l'attente de ma fille, à parler de "et si...", à se demander comment le futur papa allait réagir... J'ai vécu des moments de complicité très émouvants !
Bien que leur relation soit très récente, ma gazelle n'a jamais envisagé de ne pas garder ce bébé. Elle a 27 ans, un boulot, et m'a tout de suite dit qu'elle était sûre que son amoureux serait partant et qu'au pire, elle assumerait toute seule !

Elle n'aura pas à le faire ! L'annonce de ce bébé surprise a été plus que bien accueillie ! Le futur papa est heureux (bon, un peu inquiet aussi, mais c'est normal, non ?!), la belle-famille enchantée, et nous tous.... ravis !!!
Ma gazelle a préféré annoncer la nouvelle à la fratrie avant de repartir, même si c'était encore bien tôt, et c'était trop marrant de les voir digérer simultanément l'existence d'un beau-frère et l'arrivée prévue d'un futur neveu/nièce.... alors même que nous étions tous réunis autour du téléphone pour féliciter Fille Ainée de la naissance du Chaton !!!
Les jours suivants, Fille Cadette a été assommée de questions ! Elle a montré des photos, expliqué qui était qui, décrit son quotidien, parlé de ses projets...
Et c'est très sereine et détendue qu'elle est repartie vers son chez-elle à l'autre bout du monde !

En avril prochain, la famille s'agrandira donc à nouveau ! J'ai hâte de voir le mélange entre les gènes de ma blondinette et longiligne fille et ceux de son amoureux, plutôt style armoire à glace à la peau couleur café au lait !!!
J'aurais bien aimé faire sa connaissance avant, mais bon... On verra donc le package papa/bébé pour la première fois l'été prochain vu qu'il nous est vraiment impossible financièrement d'aller les voir pour l'instant.
J'ai un pincement au coeur bien sûr à l'idée d'être si loin au moment de la naissance, mais je sais que Fille Cadette sera bien entourée, que la belle-famille (dont ce sera le premier petit-enfant !) et les amis seront présents pour elle.
A chaque fois que je l'ai au téléphone depuis, je la sens de plus en plus sereine, heureuse et détendue...
C'est comme ça que je sais qu'elle a fait les bons choix ces dernières années !

17 octobre 2018

L'eau de la discorde !

Monsieur Liaht a toujours froid...
Même l'été, il ne conçoit pas de dormir sans sa couette avec parfois une couverture en plus ! Il a toujours un pull, voire deux, et allume un feu dans la cheminée dès que la température dans la grande maison descend en dessous de 20° !!!
Poutant... été comme hiver, il se douche à l'eau froide uniquement, il va régulièrement nager dans un lac pas vraiment tempéré pas loin de chez nous et il a adoré faire trempette en plein mois de novembre dans la mer des Hebrides en Ecosse au large de l'ile de Sky !!!

J'ai toujours chaud...
Même l'hiver, je supporte difficilement de dormir fenêtre fermée ! Je me balade le plus souvent en TShirt dans la maison, et dès qu'il fait plus de 21/22° j'étouffe littéralement !!!
Pourtant... été comme hiver, je ne conçois pas de me doucher autrement qu'à l'eau chaude, voire tiède en cas de canicule, et il ne me viendrai pas à l'idée de boire de l'eau sortant du frigo, encore moins de mettre un glaçon !!!

Au delà de cette incompatibilité thermique, nos perceptions si différentes de la notion de température ont provoqué une incompréhension ces deux dernières semaines face un problème de plomberie....
Le chauffe-eau, cumulus, ballon (appelez ça comme vous voulez !) nous a lâché depuis fin sepetembre et je l'avoue, j'ai craqué !
Monsieur Liaht a contacté notre plombier historique, celui-là même qui a mis en place l'installation il y a vingt ans. Depuis, il est intervenu à plusieurs reprises dans la grande maison, avec des résultats plus ou moins heureux !!!
Pour moi, je le dis tout net, c'est une buse !!! Incapable de trouver l'origine d'une fuite, incapable de remplacer un joint par un autre de même diamètre...
Et je ne vous parle pas du "sapin de Noël" en tuyaux de cuivre qui orne les murs de notre buanderie !!! Il a posé tant de raccords, de soudures, de robinets, de circuits dérivés que je mets quiconque au défi de s'y retrouver dans ce labyrinthe de tuyaux... C'est d'ailleurs une des raisons qui font que Monsieur Liaht fait encore appel à lui... "Il connait l'installation !"....
J'en doute !
Déjà, il a mis une bonne semaine pour daigner passer à la maison. Bien sûr, il y avait de l'eau qui coulait partout, tous les jours il fallait éponger (ouf, le sol en béton ne craint rien !), vider les bassines, essorer les serpillères ! Mais l'homme de l'art a fini par avoir pitié de nous, même si j'ai préféré rester à l'écart pour ne pas exploser !
Sa conclusion (à laquelle j'étais arrivée une semaine plus tôt grâce à mes visites sur le net !) étant que la bête de 300L était morte et qu'il fallait donc la changer... CQFD !
S'en est suivi un véritable sketch quand il a fallu trouver les références, bêtement indiquées sur une étiquette collée à l'arrière de l'engin... Ah, ben non, il ne voyait rien ! Ensuite, il a noté des références erronées qui bien sûr ne lui ont servi à rien quand il a contacté son fournisseur !!!

Qu'à cela ne tienne, il nous a promis de nous transmettre un devis dans les plus brefs délais. Ah ça, il a tenu parole... Le soir même, il nous a annoncé qu'il avait trouvé le bon ballon, qui serait disponible dans 15 jours (!) pour la modique somme de... 1600 euros !!! Oui, oui, vous avez bien lu !
Sérieux ????
Là, quand même Monsieur Liaht a lâché un "il se fout de ma gueule" que j'attendais depuis bien longtemps !
Retour à la case départ... Trouver un autre plombier, le convaincre de passer voir et de prendre en charge les travaux... C'est chose faite, en fin de semaine dernière nous avons enfin eu de l'eau chaude et la possibilité de mettre le chauffage en route si besoin !
Tout ça pour vous expliquer que pendant 3 semaines j'ai joué à Mimi Craspouille et que je ne me suis pas douchée !!!
Oui, je sais c'est mal !
Mais je suis devenue championne dans le débarbouillage intégrale aux lingettes pour bébé (horreur pour l'écologie...!), numéro un pour la toilette de chat avec bouilloire et bassine...
Information prise auprès de mes copines, non, non, je ne puais pas et on ne pouvait pas deviner à l'odeur la pénurie qui régnait chez moi ! Ouf !
Heureusement pour moi, depuis que j'ai cessé de me teindre les cheveux, leur nature a beaucoup changé et ils sont devenus bien moins "salissants" pourvu que je pense à les brosser longuement matin et soir. En temps normal je ne les lave que tous les 8/10 jours et là, ils ont allègrement passé le test du non-lavage prolongé ! Ils ne sont pas particulièrement gras, pas ternes non plus et ils ne sentent pas mauvais !
Je comprends un peu mieux la démarche du Chat de passer au no-poo !!!

Si je tarde trop à poster un autre billet, c'est que je me serai endormie dans un bon bain d'eau chaude !!!
Bonne semaine !

 

Posté par chez Liaht à 07:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 octobre 2018

Longévité...

9 octobre 2006....
Douze ans déjà que j'ai ouvert ma bulle ici, douze années de billets plus ou moins réguliers, de liens invisibles qui se sont noués au fil du temps avec des lecteurs plus ou moins fidèles, plus ou moins récents...
Douze ans de partage de ma vie quotidienne, de mes réflexions, de mon cheminement...
Douze ans que je relis parfois, comme on jette un oeil dans le rétroviseur pour mesurer le parcours accompli...
Douze ans surtout qui ont amenés ma tribu de l'adolescence à l'âge adulte, et qui m'ont fait passer, moi, du statut de maman de famille nombreuse à celui de grand-mère gardienne d'un nid le plus souvent vide...

Je suis certainement un peu nostalgique de cette époque où j'avançais, un peu à l'aveugle, faisant de mon mieux pour être une maman à la hauteur et ne disposant pas d'assez de temps libre ni d'assez de recul pour me poser autant de questions qu'aujourd'hui !!!
J'étais plus dans l'action, c'est sûr, presque entièrement vouée à assurer le bien-être, le bien-grandir et l'équilibre de ma famille !
Les cartes ont été redistribuées, j'ai beaucoup changé, mes priorités et mes centres d'intérêt aussi...
Mais être nostalgique ne veut pas dire regretter ! J'ai adoré vivre au plus près l'adolescence de mes enfants, avec leurs excès, leurs errances, leurs sautes d'humeur, leurs hormones au taquet !!! Mais je me réjouis encore plus qu'ils soient aujourd'hui tous adultes puisqu'autonomes financièrement et émotionnellement, plutôt équilibrés et capables d'assumer leurs choix, aussi étranges puissent-ils paraitre...
Je me réjouis de voir Fille Ainée être mère à son tour et faire tout ce qui est en son pouvoir pour agir au mieux des intérêts de ses petits!
Avec chacun de mes enfants, les liens tissés au cours de toutes ces années ne se sont jamais rompus... Il y a eu parfois un peu plus de mou, mais je sais au fond de moi que tout cela est bien assez solide pour supporter le poids que la vie nous donnera à porter. C'est l'essentiel !

Douze années qui ont aussi apporté une véritable révolution dans mon mode de vie et de pensée grâce à mon intérêt croissant pour l'écologie, la botanique, la décroissance, la phytothérapie, le végétarisme, etc...
Je ne suis clairement plus la même !!! Pourtant, j'ai l'impression qu'au fil de cette évolution, je me rapproche aussi de plus en plus de l'ado que j'ai été, pleine d'idéaux et prête à changer les choses, avide de comprendre et de découvrir, toujours le cerveau en éveil pour capter le monde qui l'entourait...
Mes idéaux n'ont pas radicalement changé, loin de là ! Ils se sont affinés, précisés, apaisés aussi car je ne crois plus qu'on puisse imposer les changements aussi bénéfiques soient-ils... Faire le bonheur des autres malgré eux est un idéal révolutionnaire et même si je ne le renies pas, j'en connais aussi les limites !!!
J'ai gagné en sagesse en quelque sorte !

A plusieurs reprises, j'ai cessé d'écrire ici...
Moins de temps, plus envie, moins à dire...
Mais j'y suis toujours revenue car écrire est réellement pour moi un besoin vital et que tous les supports sont bons pour assouvir ses besoins !
Dans l'immense majorité, tous ceux et celles qui ont posté ici des commentaires (même s'ils se sont largement raréfiés au fil des ans !!!) l'ont fait avec une grande bienveillance, un réel souci d'échanger ou de comprendre et pour cela... MERCI !
Certaines sont là depuis le début, je retrouve des traces de leur passage, avec ou sans commentaire... Double MERCI !!!
Comme tout le monde, j'ai aussi eu droit à quelques trolls, haineux, agrssifs, nuisibles... J'ai parfois répondu pour tenter de leur faire comprendre mon point de vue, avant de réaliser qu'avec ce type d'individus, il n'y a malheureusement pas de dialogue possible et qu'il vaut mieux supprimer leurs écrits, sans état d'âme !!!

Mais une chose est sûre... Si douze ans après ma bulle est toujours là, c'est simplement parce que j'éprouve encore du plaisir à y écrire, du bonheur à vous lire, de la joie à l'idée des échanges qui se produisent et des vrais liens (oui, oui, même virtuels ils sont vrais !) qui se nouent !
Merci....

Posté par chez Liaht à 07:02 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,